Chargement des événements

« Tous les événements

Karen Young & Coral Egan – Théâtre Petit Champlain – Supplémentaire

janvier 20, 2018 @ 8:00 - 10:00

| $35

Info: Théâtre Petit Champlain

Tournée Mère et fille

Deux voix superbes, deux carrières musicales accomplies, les chanteuses Karen Young et Coral Egan sont enfin réunies dans le spectacle Mère et fille, interprétant leurs chansons favorites. Éveline Grégoire-Rousseau à la harpe électrique et Pierre Érizias à la basse électrique accompagnent la guitare et le synth de Coral et les percussions de Karen. Sublimes en harmonie, leurs voix nous chavirent à chaque chanson.

Karen et Coral invitent les spectateurs au sein de la famille Young-Egan, dans l’enfance de Coral, alors que la mère et la fille harmonisaient leurs voix sur des chansons en tout genre, comme un jeu, un plaisir, un défi à relever. À 11 ans déjà, au Festival de jazz de Montréal, Coral a chanté une chanson brésilienne sur scène avec Karen.

Cette complicité rejaillit une fois de plus dans le cadre de cette première tournée collaborative entre mère et fille. Les deux artistes revisiteront quelques chansons tirées du repertoire de Karen et Coral ainsi que des morceaux du répertoire pop, world, folk et jazz. Au menu, des pièces de Djavan, Ayub Ogada, Catherine Major, Radiohead, Steve Lacy et beaucoup plus!

Album Dreamers

A l’hiver 2017, Karen et Coral ont lancé Dreamers, un album planant qui met en valeur les harmonies de voix,. « C’était le moment d’enregistrer sur disque notre histoire : d’où nous venons, nos pérégrinations musicales et nos retrouvailles…   L’idée derrière cet album était de rassembler des chansons que nous pourrions chanter en harmonie, comme nous l’avons fait toute notre vie », souligne Karen Young.  « Nous avons parcouru d’anciens terrains de jeu, chanté par-delà nos différences, flyé à l’unisson! », d’ajouter Coral Egan.

Dreamers comprend douze chansons, dont deux nouveautés de Coral Egan (« Tongue-tied » et « Jon’s Song »), quelques pièces tirées des répertoires respectifs des deux interprètes, ainsi que des morceaux world, folk, jazz et classique, parmi lesquelles on retrouve des perles de Kazim Koyuncu, Benjamin Britten, Steve Lacy/Brion Gysin et Djavan.

Sur Dreamer, le duo est accompagné d’Éveline Grégoire-Rousseau aux harpes acoustique et électrique, Pierre-Harry Érizias à la basse électrique, Bertil Schulrabe à la batterie et aux percussions, ainsi que Vanessa Marcoux au violon. L’instrumentation est complétée par Coral Egan à la guitare et au piano. Doug et Isabelle Young – frère et nièce de Karen – collaborent également à l’album, en enrichissant de leurs harmonies vocales trois des pièces.  Enregistré au studio Dandurand, Dreamers a été réalisé par l’ingénieur de son Tim Gowdy.

Duo Young-Egan

Duo Young-Egan Coral et Karen chantent ensemble depuis toujours. Vivre et grandir aux côtés de sa mère était la première formation musicale de Coral. Karen nourrissait ses jeunes oreilles de morceaux choisis dans différents styles pour développer sa polyvalence et lui a permis de chanter professionnellement très tôt sur son album jazz Contredanse, primé du Félix de l’Album jazz de l’année en 1988. Avant d’amorcer sa carrière solo, Coral aura déployé ses ailes en participant à plusieurs spectacles et quatre albums de Karen, notamment à titre de soliste sur l’oratorio Canticum canticorum en 2000.

Coral passe la première décennie des années 2000 à travailler sur ses propres projets, albums et tournées. En 2015, elle collabore une fois de plus avec sa mère sur le très touchant album Missa Campanula et les deux artistes sont invitées à Belle et Bum pour chanter une chanson de Joni Mitchell. Un premier grand concert collaboratif, à guichets fermés, est présenté dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal à l’été 2016! Les deux décident alors d’amener ce beau spectacle sur la route.

Coral Egan

Depuis 2002, Coral Egan poursuit une carrière d’auteure-compositrice-interprète au Québec et au Canada. Très tôt en carrière, elle a connu du succès avec ses albums The Path Of Least Resistance (2002) en nomination aux prix Juno pour l’Album jazz de l’année et My Favourite Distraction (2004) qui a remporté les Félix de l’Album anglophone de l’année et de la Production de l’année. Suivra Magnify (2007) qui marie soul, folk et bluegrass. La voix soul, intense, riche et sensible de Coral Egan est reconnaissable entre toute et nous va droit au cœur.

En 2010 et 2011, s’inspirant de la nouvelle génération d’artistes indépendants, Coral Egan a composé une série de chansons très autobiographiques qui ont mené à l’album The Year He Drove Me Crazy (2012). Écrites en collaboration avec le compositeur Albert Chambers, les chansons explorent les complexités associées aux familles reconstituées, aux relations amoureuses. On y voit la volonté de l’artiste à composer des chansons plus intimes, partageant les hauts et les bas de son quotidien auprès de son public. L’album fut mis en nomination en 2013 pour le prix Félix de l’Album anglophone de l’année et pour celui de la Meilleure prise de son et mixage de l’année, ainsi que pour le Juno de l’Album adulte contemporain de l’année en 2014.

Karen Young

L’auteure-compositrice-interprète et arrangeuse Karen Young a fait ses débuts professionnels avec un single, la chanson folk Garden of URSH parue en 1971. À la mi- 70, elle s’est découvert une passion pour le jazz qui ne la quittera plus en découvrant les albums bebop jazz de Lambert, Hendricks & Ross. Durant les années 80, elle élargit ses horizons musicaux en chantant dans des chœurs de musique classique et de musique ancienne ainsi que pour la Société de musique contemporaine du Québec. Précurseure en musique du monde, elle a commencé à chanter dès les débuts 80 avec des ensembles de musique brésilienne, haïtienne et cubaine.

Artiste indépendante avant l’apparition des étiquettes indie, elle a créé en 1991 son label, les disques URSH, et a endisqué des albums éclectiques où se succèdent le jazz, le world, le classique et le folk. En 2015, elle a sorti Missa Campanula, sa messe chorale chantée a cappella pour double-chœur, quintette de solistes et petit chœur de sopranos, ainsi que l’album jazz You Make Me Feel So Young, avec Sylvain Provost à la guitare et Normand Guilbeault à la contrebasse.

Récipiendaire du prix Oscar-Peterson en 2016 et bénéficiaire d’une bourse de carrière du CALQ en 2008, Karen Young a remporté avec Michel Donato le Prix Félix de l’Album jazz avec Contredanse en 1988, et celui de l’Album classique vocal en 2008 pour son album Âme, corps et désir. Karen Young n’a jamais refusé un défi musical, ayant chanté dans plus de 20 langues, passant de partitions impossibles avec la SMCQ, à des albums pour enfants; sa voix se retrouve sur plus de 40 albums.

Détails

Date :
janvier 20, 2018
Heure:
8:00 - 10:00
Prix :
$35

Lieu

Théâtre petit Champlain
68 Rue du Petit Champlain, Québec, G1K 4H4 Canada
+ Google Map
Téléphone :
(418) 692-2631
Site Web :
http://www.theatrepetitchamplain.com/